De bonnes nouvelles

A la rentrée, on scrute, c’est un moment important pour essayer d’anticiper sur les événements de toute l’année et essayer de deviner le thème principal, depuis que j’ai ouvert les yeux (cad depuis l’aid), j’ai pu retenir les infos suivantes :

 

C’est vrai ça fait déjà deux semaines que ça s’est passé, mais ça mérite d’être repris.

 

Le journal officiel  nous demande, à nous ses chers lecteurs, de prendre en considération l’article du Financial Times. Article rédigé par l’égyptien Heba Saleh, article que j’aurais aimé savoir à quelle page il a été publié et la taille qu’il fait parmi les autres, pour ma part, je ne crierais victoire que le jour ou il y aurait un édito sur le Maroc….Mis à part, que cet article vient à quelques jours après la visite de M. Abbas El Fassi à New York, on imagine bien comment la scène aurait pu se dérouler. Suivez mon regard, comment ce même journaliste a pu écrire un article où il critique l’état d’avancement de la démocratie au Maroc, article dont je ne suis pas forcément d’accord sur quelques points, puisque je suis convaincu que ce n’est pas aux Etats-Unis de nous apprendre ce que c’est que la démocratie. Je ne critique pas ce point au Maroc, je me concentre plutôt sur l’état d’avancement de nos chantiers, et puis qu’on se bouge un peu, vivement que ce Maroc profond ne vive plus dans la précarité. Un Maroc profond dont l’élite marocaine se plait tant à s’apitoyer sur son sort ( oui oui, ça fait tellement classe et « humain » de dire à ses amis : vous savez le weekend dernier j’ai participé à une action associative, j’ai distribué des cartables à des enfants, et rien que de voir le sourire de ces anges, pauvres innocent, ça vous réchauffe le cœur……)

….ah 3bibbis, tiens, il est bien absent, mais qu’on le laisse pas tranquille meskine, le quatrième premier  ministre istiqlalien qui « ne  fait pas attention à ce que disent les médias sur lui », selon lui sur cet interview de Jeune Afrique , mais la partie la plus rigolote de l’édito du matin est celle-ci :

 

« L’hommage du « Financial Times » tombe à point nommé, à un moment où la crise financière internationale n’en finit pas de mettre à l’épreuve les économies du monde, où la crise alimentaire ne se cache que pour mieux resurgir, où le « serpent de mer » de la Caisse de compensation menace de rebondir. L’économie marocaine, et ce n’est pas un truisme, s’en sort plutôt bien. Qu’un témoignage neutre, en provenance de Londres, nous le dise et nous le confirme, participe d’une dynamique enclenchée cette année pour briser les goulots d’étranglement et tordre le cou aux préjugés. La croissance économique et l’embellie accompagnent donc le gouvernement de Abbas El Fassi, elle échappe pour ainsi aux malentendus… »

 

Suite à ce paragraphe, je déclare être malentendants, ne m’en voulez pas pour mon scepticisme, moi qui ai tout fait pour y croire, cette fois trrrrop, trrrrop c’est trrrrrop, ramenez moi des gestionnaires, des politiciens, des analphabètes, ce que vous voulez, mais que ça bouge un peu….

 

Tiens il ya un côté où ça bouge, il ya eu la création du Parti Authenticité et Modernité , dont à mes yeux le maitre mot est le paradoxe : déjà en commençant par le nom, ensuite, ce parti qui souhaite créer deux pôles politiques forts, se rajoute lui-même à trente et quelques qui existent, mais en plus la est l’essentiel, tout ce que j’ai à dire à nos chers PAMistes c’est qu’on est tous d’accord avec ce qu’ils disent et là peut être est leur « problème », n’importe qui d’entre nous peut tenir le même discours et on a tous les mêmes envies ( euh je n’irais peut être pas jusque là), les mêmes rêves, mais ou sont les solutions CONCRETES que vous proposez, quelles sont vos actions concernant le Maroc et les marocains et non vos actions au sein du parlement, ça c’est votre salade faites-en ce que vous voulez…bref, comme j’ai écrit en commentaire sur le blog de Balafrej : LHADRA MATCHRI KHADRA

 

Quoi d’autres ? Un excellent article sur le dernier Telquel (du 18 oct.) où le journaliste Souleimane Bencheikh a usé de sa créativité pour nous résumer la rentrée politique (et parlementaire) en utilisant une métaphore avec Sept classiques du western  ainsi la rentrée se résume en : pour une poignée de dollars, règlement de comptes à ok corral, impitoyable, le grand silence, le train sifflera trois fois, il était une fois dans l’ouest et épilogue : l’HOMME AUX COLTS D’OR. Sur le même numéro, on peut lire la rumeur  (de plus en plus persistante) que « le roi serait sur le point d’accorder une interview à un journal marocain », ceux qui croient à cette rumeur font référence à la dixième année de règne de SM le roi Mohammed VI. A l’air de la technologie, du  Web 2.0 et des blogs (marocains), soyons fous et rêvons que le ROI accorde une interview à un blog….

Advertisements
This entry was posted in Lu ailleurs, Politique and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to De bonnes nouvelles

  1. Malika Tazi says:

    Je suis tombée par hasard sur votre blog…
    et j’ai été surprise . Je m’explique:

    – vous prétendez faire de l’analyse politique et vous le faites d’une manière primaire et amateur dans un fond journalistique qui ne somble pas le votre puisqu’il ressemble à tous les autres.

    – Les commentaires sur M. Abbas El Fassi sont dépassés…voir ridicules

    – Je me demande de quelle ecole politique vous faites partie?

    – Pourquoi s’argumenter et présenter des coupures de journaux. Si on arrive à positionner son avis avec un langage de professionnel, c’est suffisant.

    – La vie politique est beaucoup plus complexe que comment vous présentez les choses…vos idées restent très superficielles et vous refletez avec un langage basique ce que tout le monde pense savoir.

    – Moi je dirai à la fin de mon commentaire, “soyons fou ! cet article ne peut meme pas provoquer une interview avec une personne intellectuelle et bien informée.

  2. ouchagour says:

    Bienvenue et merci de votre visite,

    – « Analyse politique » : Puisque vous dites que vous avez lus tout le blog, vous avez du voir sur le premier billet ( https://ouchagour.wordpress.com/2008/07/29/plongee/ ) où je précise que je n’ai aucune prétention en écrivant sur cet espace, ni celle de faire de l’analyse politique ni autre.
    – « Les commentaires sur M. Abbas El Fassi sont ridicules et dépassés » : je vous l’accorde, mais je ne cherche pas à donner des commentaires intelligents parce qu’un comportement ridicule mérite pareil commentaire.
    – « Quelle école politique vous faites partie » : Justement, je ne fais partie d’aucune école politique, je n’ai jamais étudié la politique, tant mieux je ne suis pas formaté, ce qui me permet de rester objectif. Il ya de bons éléments (pour lesquels j’ai du respect) et de mauvais éléments dans tous les partis politiques. Mon souhait est que les politiciens le fassent mieux, je m’exprime en tant que citoyen.
    – « Pourquoi s’argumenter et présenter des coupures de journaux » : Le but n’est pas de s’argumenter avec les coupures, mais de les partager comme l’objectif de tout cet espace est de partager.
    – « Si on arrive à positionner son avis avec un langage de professionnel, c’est suffisant » : ce n’est surtout pas un espace professionnel, c’est un espace personnel où je partage ce qui me passe par la tête.
    – « La vie politique est beaucoup plus complexe que comment vous présentez les choses » : Je suis là pour apprendre alors apprenez nous ce que vous savez de mieux, ça serait surement intéressant.
    – « cet article ne peut même pas provoquer une interview avec une personne intellectuelle et bien informée. » : Ne me prenez pas au mot, ayez un peu de hauteur et comprenez le sens, si vous n’avez tjrs pas compris, je peux vous expliquer, l’objectif c’est ce créer le débat autour du blogging et le journalisme, qui sont différent. Et même si c’était sérieux, il ya des bloggeurs beaucoup plus virulents, qui ont bien de meilleures plumes, qui pratiquent le blogging depuis plusieurs années, qui ont beaucoup plus de visiteurs……..que moi et qui pourraient faire cet interview

    Madame Tazi, vous connaissez Gad El Maleh ? Comme vous vous positionnez en intellectuel sachant tout, je me dis qu’on est marocains mais ce n’est pas la même chose, je suis un simple citoyen qui cherche à apprendre 🙂

  3. Hatim Benjelloun says:

    J’allais répondre à l’article intialement, mais lorsque j’ai lu le commentaire de Mme Tazi, je ne savais plus si je devais commenter l’auteur ou le commentateur…Bon je vais tenter de faire les deux!

    Cet article tente de mettre à jour un peu ce qui s’est passé (pardon ce qui ne s’est pas passé) au Maroc depuis disons un bon mois…

    Tout d’abord, j’ai retrouvé l’article du financial times: http://www.ft.com/cms/s/0/23f26b4c-a058-11dd-80a0-000077b07658.html
    Je vous laisse le consulter…moi j’ai beaucoup aimé la photo surtout qui apporte vraiment beaucoup de crédibilité à l’article…

    Bon bon, j’aimerai quand même soutenir un peu nos officiels dans leurs discours “le Maroc n’a pas été touché par la crise”!! Evidement…Fallait s’y attendre…comment voulez-vous percevoir une crise conjoncturelle dans une autre crise strucutrelle? Le Maroc est en crise depuis un petit moment, alors comprenez que l’anesthésie fonctionne bien maintenant!
    Nous passons notre temps à gérer des crises au Maroc, je pourrai faire un clin d’oeil justement à Madame pour lui dire que le Maroc est issue de l'”école politique de la crise”…et je me demande même si nos officiels sont capables de gérer autre chose que les urgences et les crises! Imaginons-nous dans un douar, interpeller un passant et lui dire: “le Maroc vient d’entrer dans le crise mondiale”! ou bien “Vous savez monsieur, le Maroc n’a pas été touché par la crise”…je suis sur que dans les deux cas, vous aurez la même réponse: “chouf a khay crise woula pas crise, 3endek chi khemssa drahem pour tobbiss?”
    Bon passons, cette histoire de crise, mon analyse peut donner la crise de nerfs à certains, car pas assez “scientifique”!

    Pour ce qui du PIM PAM POUM (vous connaissez évidemment cette série américaine pim pam poum, l’histoire d’une famille qui vit sur l’île tropicale imaginaire de Bongo où règne un seigneur fainéant)… chez nous il ne manque plus que PIM et POUM pour avoir l’histoire de quelques familles politiques qui vivent sur l’île déserte appellée Parlement où règne…euuh…personne!! Le remake marocain serait plutôt l’histoire de plusieurs familles politiques fainéantes qui vivent sur une île déserte…où au contraire le Chef lance des projets à tout va!

    Excusez je passe à un autre sujet, mon analyse pourrait paraître encore trop burlesque pour certains…

    Interviewer le Roi! Mais franchement….franchement…laissons-le tranquille! et quelles questions intelligentes on pourrait lui poser??? enfin si une seule me démange: pourquoi Abbass, pourquoiiiiiiiiiiii????

    En bon machiavélique que je suis (ah tiens une école politique! ca fait plaisir), je suis partisan d’un Roi qui utilise sa langue pour diriger plutôt que pour discuter…laissons au Roi le champ de l’action, laissons-le dans la catégorie des hommes d’actions…et je soutiens fermement sa stratégie de discrétion…par contre posons plutôt des questions pertinentes à ceux qui profitent du zèle royal…pour eux j’ai beaucoup de questions, et j’attends des réponses autres que leur discours soporifique, répétitifs d’un Maroc aux pays des merveilles…J’attends patiemment des réponses intelligentes (même si le système politique marocain est trop complexe pour eux paraît-il)…j’attends…j’attends…finalement je ne sais pas trop ce que j’attends parce qu’on m’a jamais expliqué à quoi m’attendre au Maroc.

    Enfin, j’aimerai quand même apporter un commentaire à Mme Tazi! D’abord, j’aimerai quand même saluer l’effort qu’elle a fait pour écrire et commenter l’article de notre auteur…beaucoup de fainéants lisent mais ne disent rien.

    Madame Tazi, vos commentaires me rappellent un beau discours du Giscard qui avait dit: “la science politique, c’est seulement regarder le monde avec humilité”
    Apparemment, vous vous n’êtes pas de l’école Giscardienne…peu importe votre école politique importe peu.
    Madame Tazi, l’analyse politique se fait dans centres de recherches dédiés à cela…elle demande beaucoup d’outils scientifiques, théoriques et épistémologiques…Or, nous sommes ici sur un blog, accessible à tous, dédié à l’expression, quelle soit politique, économique, journalisitique ou simplement comique parfois. Alors si vous êtes académique, pour ma part, je me ferai un plaisir d’entendre votre analyse politique sur le Maroc (et faites attention j’ai le commentaire politique très aiguisé aussi!)

    Vous dites que la vie politique marocaine est bien trop complexe…mmmm…elle n’est pas complexe mais plutôt compliquée (je vous laisse trouver la nuance toute seule). Au contraire la strucutre politique du Maroc est très simple, car elle est unitaire…

    Ouuuuh là! je commence un peu à me lancer dans de l’analyse politique! Mon Dieu, si je continue ainsi je ferais partie d’une école politique!

    Et puis allez je me lance! Madame Tazi, connaissez-vous le constructivisme?
    c’est l’école politique qui dit que la réalité politique (essentiellement dans les relations internationales) n’est autre que la représentation que chaque acteur en fait! Autrement dit, une réalité souvent déformée, souvent caricaturée…
    Et parce que vos critiques ne sont pas du tout constructives, ni alternatives…je pense que vous vous représentez l’intelligence humaine d’une façon bien trop fermée pour que vous puissez vous-même en faire preuve…

    Gardez l’esprit ouvert…vous verrez comme c’est impressionant le nombre de choses qui peuvent y entrer…

    Mes respects quand même a tous ceux qui participent au blogging, que ce soit pour le louer ou le critiquer!

  4. Aziza Ziou Ziou says:

    mmh je suis assez étonnée du commentaire virulent de MMe tazi et les nénuphars non pas que je critique le fait de donner son avis c’ est la base même de toute démocratie et la plébe ainsi que chaque citoyen a le droit de vivre et d ‘ exprimer son opinion , les critiques consctructives aident à faire avancer et à prendre du recul , dire des écrits de qq qu ‘ ils sont ridicules revient à les annihiler sans en en comprendre la part ironique et sceptique
    l’ ironie c’ est l ‘ art de dire deux choses contradictoires en les faisant se joindre dans une seule phrase , nabil aime son pays mais ca ne l ‘ empêche pas d’ en faire une critique que moi je trouve trés juste jusqu’a quand allons nous accepter de brandir levolontariat social ou caritatif comme une broche accrochée à un veston pour faire joli et humain ???
    les politiques sociales demandent de la stratégie des fonds un processus de la transparence de la part des organismes concernés si la volonté y est malheureusement au final les qq enfants qui recoivent leurs cartables ne voient ni la fin ni le début du tunnel , ils continuent d’ aller dans des écoles froides glaciales eloignées de plus de 10 kms de chez eux car Mme Tazi point ne vous en déplaise le Maroc profond n’ est pas Casa ni Rabat aux belles allures de développement et de pancartes et de télés géantes accrochés à qq rond points
    LE Maroc profond c est 60 pour cent d’ analphabétes classés loin derriere Gaza par l ‘ONU sur le tableau de l ‘ analphabétisme alors au vu et au s de tou ça je peux me permettre de dire que si l’ avis de nabil n’ émane ni de l ‘ INSEE ni du Monde diplomatique il est pour moi totu à fait valable et pertinent parce qu ‘ il émane du coeur et que la passion a de tout temps dait avancer le Monde et je me joins à lui et je demande des solutions concrétes pour mon pays parce que ce pays je l’ aime et je veux qu ‘ il avance et que tout les enfants du Maroc puissent l ‘ aimer comme moi , moi qui ai eu la chance de ne pas avoir trop froid lorsque je coloriais mes dessins à l ‘ école .

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s