Que les langues se délient !

Encore des pseudos députés qui se croient se réveiller avec un projet de loi de l’arabisation ( lu sur l’édito de l’économiste du 9/9) ! Non mais oh ça va, on préfère encore que vous restiez dans votre coin, ronflez, ronflez, ronflez, au lieu de sortir des sottises pareils !

 

Je me suis intéressé de prés au domaine de l’éducation et je suis convaincu qu’il y a eu deux cassures dans notre système éducatif : la première est le recrutement massif d’instructeurs qui n’en avaient pas la formation. Ça s’est fait de manière rapide pour combler le besoin suite aux départs des instructeurs français. La deuxième, et c’est ce qui nous intéresse ici, est d’avoir renforcé l’arabe afin de créer des générations (dont la mienne) de jeunes qui ne maitrisent, au final, ni l’arabe, ni le français……

 

Un intellectuel m’avait dit un jour que c’était un système de gestion de création des élites, que les personnes qui encourageaient ça, étaient les mêmes qui envoyaient leurs enfants (chéris) étudier dans les missions françaises…………… à méditer

 

Ou encore ce syndicaliste (reconnaissons le, pour une fois qu’un syndicaliste sort ququ chose de sensé….) qui m’a dit un jour que le problème ne réside pas dans le choix des langues ou le nombre d’heures consacrés à chacune, le problème est dans la méthode d’enseignement, c là le vrai débat, arrêtons de faire marche arrière et d’essayer de nous enfermer dans notre langue maternelle (si belle pourtant) mais y a rien de mieux que la diversité……….

 

Advertisements
This entry was posted in Coups de gueule and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

6 Responses to Que les langues se délient !

  1. TimTim says:

    Seneque disait “10 millions d’ignorants ne font pas un savoir”…alors je me demande quand ils ne sont que 33!

    Tous nos gouvernements devraient être au fait que la culture, l’intellect et l’intelligence n’ont pas de langues…

    Alors donnons au moins cette liberté aux étudiants de réfléchir dans le vocabulaire et la grammaire qu’ils désirent!

    Si l’on veut défendre notre identité et notre culture arabe, nous avons un ministère de la culture, un ministère des habouss, et pkoi pas nous aussi créer un ministere de “l’integration” parce qu’avec leur arabisation, bon nombre de marocains ne sont pas encore intégrés dans la société marocaine!

    N’imposons pas l’arabe, mais faisons en sorte que chacun de nous se reconcilie avec, pour ensuite mieux la connaitre et enfin commencer à aimer à l’apprendre…

    Hassan II disait lui-même que l’être humain a une force de contradiction naturelle et terrible dès quon cherche à lui imposer intellectuellement quelque chose…

    et les marocains semblent être entrainés à ce type d’exercice…

    Enfin bref, laissons les rêver…peut être qu’un jour je viendrais vous parler sur ce blog, qui sera en arabe, avec mon PC en arabe, avec un clavier en arabe…et peut être qu’ a ce moment la et seulement à ce moment là, tous nos jeunes marocains seront en adéquation totale avec la nouvelle ère des technologies de l’information…

  2. waaayli says:

    ah suis contente de pouvoir explorer ta grotte! d’autant plus qu’en matière d’écho il paraît que ça parlote! 🙂
    je reviens te lire demain! la harira de notre ami mounir a de ces effets sédatifs! :))

  3. Yugurta says:

    “Connais toi par toi même”, tu n’auras besoin de nulle langue autre que celle de l’âme…pour t’humecter les lèvres et pour coller les timbres.
    Waaayli m’avait affirmé que cela cogite pur par ici.
    Waaayli, tu n’as pas menti.
    A propos d’arabisation, sais tu qu’une majorité d’amazighophones refusent catégoriquement l’imposition d’une langue supposée les déculturer ?
    En tant que “blagueur” de cette communauté de rebelles Berbères, je tente de les réconcilier avec les niveaux supérieurs des langues que je maîtrise.
    J’use d’articles et de menaces, genre “…Préférez vous leur parler dans leur langue respective ou qu’il apprenne les secrets de la nôtre ?…”
    A +

  4. ouchagour says:

    Wayyyli, si tu repasses par là, tes une grande source d’amis …. et d’inspiration aussi

  5. waaayli says:

    wili se3dati! t’as encore rien vu :))

  6. lamy says:

    J’ai eu la chance d’étudier à une école primaire de l’ECAM où les bonnes soeurs veillaient à ce que la langue arabe ait la même importance que le français! Mais à cette époque, je privilégiais et affectionnais plus le français : c’était plus “IN”, plus “cool”… Ce n’est qu’au collège (en 9ème exactement : collège public : ) où je me suis réconcilié avec la langue arabe grâce à un remarquable professeur M. Kamali, qui non seulement nous a fait aimé l’arabe classique, mais qui a réussi à nous faire adorer la poésie (l3asr ljahili)! C’était un vrai challenge avec des ados!
    Je suis très reconnaissante envers lui car j’ai acquis un très bon niveau.. (qui m’a bien été utile au travail)
    Nous sommes vraiment perdus entre ces 2 langues! C’est enrichissant certes, mais je sens que nous sommes toujours colonisés intellectuellement! Personnellement, je m’exprime mieux en français, je pense souvent en français… Ma meilleure amie me le reprochait d’ailleurs (de mépriser “involontairement” les personnes n’ayant pas un bon niveau en français à une certaine époque) elle m’a avoué plus tard que c’était peut-être un complexe d’infériorité de sa part… Mais ça m’a donné à réfléchir!
    Rien que l’autre fois (au smart talk 4) j’ai fait remarquer aux autres qu’on était tous marocains et qu’on n’a dit presque aucun mot en “darija” depuis qu’on s’est assis : )
    Alors, pendant le dîner je me suis juré de les faire parler arabe 😛

    to be continued..

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s